Danse
Quantum
Cie Gilles Jobin
Lundi 23, mardi 24, mercredi 25 et jeudi 26 septembre

Hymne au mouvement et à la physique des particules, Quantum traverse les espaces du LHC. D’où l’on revient en comprenant que pour accéder à ce monde de l’infiniment petit, il faut voir les choses pour ce qu’elles sont et à leur dimension. Déconstruire pour mieux réduire: l’essence même du travail chorégraphique.

Départ en bus, à 19h, depuis le Théâtre Forum Meyrin, pour se rendre au CERN-site de Cessy. Casse-croûte sur place. Retour à 22h30.

Durée du spectacle 30 min
Durée totale 3h30
Tarif unique 30.-

L'essentiel

Ce que j’ai appris au cern, c’est que la recherche fondamentale est fondamentale. Dans le domaine de la science, mais aussi dans celui des arts.

Descendre dans les entrailles du LHC (le Large Hadron Collider, l’accélérateur de particules le plus grand et le plus puissant du monde!), s’absorber dans un spectacle de particules chorégraphiées, confronter boson de Higgs et mouvement de Gilles Jobin. Voilà l’exceptionnel programme proposé à une centaine de spectateurs privilégiés, chaque soir de cette fin septembre.

Lauréat du prix Collide@CERN-Genève, le chorégraphe Gilles Jobin s’est immergé durant trois mois dans le labyrinthe du Centre européen de recherche nucléaire. Parmi les enseignements qu’il a tirés de sa résidence, une réalité troublante pour un danseur: la gravité est la moins déterminante des quatre forces fondamentales qui nous entourent. «C’était une véritable révélation ! Je n’étais pas un «tas de matière», mais une somme de particules qui «flottaient» à la surface de la terre...»

Hymne au mouvement et à la physique des particules, Quantum traverse les espaces et se confronte à l’installation luminocinétique de l’artiste allemand Julius von Bismarck. L’expérience est singulière, à la croisée «du physique» et «de la physique». D’où l’on revient en comprenant que pour accéder à ce monde quantique de l’infiniment petit, il faut voir les choses pour ce qu’elles sont et à leur dimension. Déconstruire pour mieux réduire: l’essence même du travail chorégraphique.

Au spectacle s’ajoutent une descente dans les entrailles du LHC (site de Cessy), deux mini-conférences, un film, une rencontre avec l’équipe artistique et des physiciens du CERN.

 

Générique

Chorégraphie Gilles Jobin
Installation luminocinétique Julius von Bismarck
Musique Carla Scaletti jouée en direct par POL
Costumes Jean-Paul Lespagnard
Danse Catarina Barbosa, Ruth Childs, Susana Panadés Díaz, Stanislas Charre, Martin Roehrich, Denis Terrasse
Physiciens du CERN Michael Doser, Nicolas Chanon

Production Cie Gilles Jobin - Genève
Administration Mélanie Rouquier
Direction technique Marie Predour

En collaboration avec Collide@CERN, Théâtre Forum Meyrin
Avec le soutien de la Fondation d'entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings, de la Loterie Romande,  de la Fondation Meyrinoise du Casino, de la Fondation Leenards, de la Fondation Ernst Göhner

Gilles Jobin et Julius von Bismarck ont tous les deux reçu le Prix Collide@CERN 2012.
Quantum est développée à partir de la résidence d’artistes Collide@CERN Genève.
L’installation luminocinétique Versuch Unter Kreisen de Julius von Bismarck été développée durant la résidence d’artiste Prix Ars Electronica Collide@CERN et exposée pour la première fois au Festival Ars Electronica, Linz en septembre 2012.

La Cie Gilles Jobin est  soutenue par la Ville et le Canton de Genève et Pro Helvetia Fondation suisse pour la culture
Gilles Jobin est artiste associé à Bonlieu Scène nationale Annecy

 

Crédits photos Grégory Batardon, Michael Hoch, CERN

À l'affiche