Musique
Wally et les Sept Vautours
Erika Stucky – da Blechhauf’n
Mercredi 8 novembre à 20h30

DURÉE 1h30
TARIF B
Plein 40 / 30 | Réduit 35 / 25 | Mini 15
Pass Forum 15 | Pass Éco 15

Erika Stucky est capable de tout. Sa palette va de Jimi Hendrix au yodel. Elle revient au TFM avec les sept musiciens de l'ensemble de cuivres da Blechhauf'n pour présenter son nouveau spectacle: Wally und die Sieben Geier, inspiré d’une légende autrichienne. Inclassable.

L'essentiel

Une chanteuse et un tas de cuivres

Être née à San Francisco dans les années 60, pour être transplantée à l’adolescence parmi les edelweiss du Haut-Valais, voilà qui vous confère quelques obligations. Nul ne contestera que, depuis un bon quart de siècle, Erika Stucky s’en acquitte avec enthousiasme.

Bercée dans l’enfance au rythme des Monkees, de Nancy Sinatra ou encore de Donovan, exaltée un peu plus tard par les protest songs de la comédie musicale Hair, elle n’a eu de cesse par la suite d’élargir le champ des possibles. Le jazz, le rock, l’accordéon, le yodel, le tuba, la fanfare, les Young Gods, Jimi Hendrix, le ukulélé: tout est bon dans le cochon (musical)! Et c’est ainsi qu’à chaque fois qu’Erika resurgit, elle nous épate.

C’est en Autriche que l’abeille est partie faire son miel. Là-bas, elle a déniché da Blechhauf’n, un «tas de cuivres» constitué de trois trompettes, trois trombones et un hélicon. Fidèle à son goût pour le folklore, Frau Stucky a pioché dans la tradition bavaroise une légende faite pour elle, Wally und die sieben Geier. Comptez sur la fée pour revisiter l’histoire, investir son personnage, agrémenter le décor visuel et surtout sonore!

Générique

Chant, accordéon, film Erika Stucky
Trombone Reinhold Bieber, Bernhard Holl, Georg Steiner
Trompette Alexander Krenn, Christoph Geza Haider-Kroiss, Christian Wieder
Hélicon Albert Wieder

La presse en parle

«Dans Wally und die sieben Geier, on part d’éléments traditionnels (ici, une légende autrichienne), de bribes d’histoires familiales, de clins d’œil à la Nouvelle-Orléans, au blues ou au vaudou. Autour d’Erika Stucky, les sept musiciens extraordinaires de l’ensemble autrichien da Blechhauf’n, (Le tas de cuivre), transforment le prévisible en imprévisible. Inclassable! À (re)découvrir de toute urgence.»
Le programme.ch

 «Anti-Heidi du yodel reformulé, la diva participe de manière punk à une renaissance des traditions suisses.» 
Arnaud Robert, Le Temps 

 «La Haut-Valaisanne, née à San Francisco juste avant le bourgeonnement du Flower Power, possède une voix inouïe, faite de gravité et d’aigus, de puissance et de subtilité. A l’image de son corps, fort, volumineux et souple, de sa généreuse poitrine, de sa chevelure de walkyrie noire. Erika Stucky aime les fleurs imprimées sur des tissus chauds qu’elle assortit à des vêtements d’une radicalité punk. Elle est mélange et symbiose, mixe les traditions dans une gourmandise du présent.»
24 heures

À l'affiche