Musique
Sacré Printemps !
Igor Stravinsky – Nathalie Fillion
Mercredi 19 octobre 2016 à 19h

DURÉE 50 min
TARIF C
Plein 25 / 20 | Réduit 20 / 15 | Mini 15
Pass Forum 15 | Pass Éco 15 | Pass Famille 10

En 1913, Le Sacre du Printemps a révolutionné le paysage du spectacle vivant. Pour petits et grands, en paroles et en musique, Sacré Printemps ! raconte cette histoire extraordinaire. Dans une scénographie intimiste et chaleureuse, la conteuse Estelle Meyer nous replonge 100 ans en arrière pour revivre l’événement. Sur scène, elle est accompagnée par des pianistes prestigieux : l'œuvre de Stravinsky est en effet condensée en une partition pour piano à quatre mains.

L'essentiel

«J’ai soixante ans, et c’est la première fois qu’on ose se moquer de moi», s’étrangle la comtesse de Pourtalès à la première du Sacre du printemps. Ses exclamations outrées résonnent comme la quintessence de la fureur exprimée par les mondains lorsqu’ils découvrent le double chef-d’oeuvre d’Igor Stravinsky et de Vaslav Nijinski. Il règne un tel vacarme dans la salle que les danseurs n’entendent plus l’orchestre et doivent s’en remettre aux indications du chorégraphe, qui hurle perché sur une chaise en coulisse. Nous sommes au Théâtre des Champs-Élysées, à Paris, le 29 mai 1913. L’ancien monde s’écroule et le fracas du Sacre semble préfigurer les séismes à venir; un an plus tard éclatera la Grande Guerre.

Le concert théâtral mis en scène par Nathalie Fillion revient sur la genèse de l’oeuvre et l’énorme scandale qui a accompagné sa création. Dans une scénographie intimiste
et chaleureuse, la conteuse Estelle Meyer nous replonge cent ans en arrière pour raconter en parole et en musique cette histoire extraordinaire. L’oeuvre de Stravinsky, conçue pour un orchestre entier, est ramassée, concentrée dans une partition pour piano à quatre mains. Virtuoses, les pianistes! Capables de restituer toute la fougue, le brio, l’énergie contenus dans cette pièce considérée aujourd’hui comme l’une des oeuvres majeures du XXe siècle. Voici un spectacle d’une intensité folle, propre à séduire toutes les générations, des enfants aux grands-parents.

Générique

D’après Le Sacre du printemps d’Igor Stravinsky
Texte et mise en scène Nathalie Fillion
Piano Jean-Sébastien Dureau, Vincent Planès
Récitante Estelle Meyer

Production Cie Théâtre du Baldaquin

FAMILLE dès 7 ans

MENU OFFERT avec le Pass Famille

 

À l'affiche