Danse
Pièces
Ambra Senatore
Mardi 16 janvier à 20h30

DURÉE 1h
TARIF B
Plein 40 / 30 | Réduit 35 / 25 | Mini 15
Pass Forum 15 | Pass Éco 15

Entre danse et théâtre, avec un sens réjouissant de l'ellipse et du mystère, Ambra Senatore sait mieux que personne regarder sous les jupons de la réalité pour savoir ce qu'il s'y passe vraiment. Inconscient à fleur de gestes, faux pas, fausses pistes: elle met au point un engrenage chorégraphique unique en son genre pour démonter les apparences. Avec humour toujours.

L'essentiel

Notre quotidien mis en pièces

Une conversation surgit autour de la table basse du salon: «Prenez-vous du sucre?» Une autre sur le canapé du bureau: «Tu as vu cette photo dans le journal?!» Au rythme des allées et venues de cinq danseurs, les situations les plus familières se construisent et se déconstruisent dans un appartement de cinq pièces. Leurs déambulations forment des séquences qui sont répétées, accélérées, exagérées, découpées, obéissant à une loi incertaine. Il semblerait que quelqu’un tienne les manettes d’un jeu dans lequel le temps, l’espace et la force sont des paramètres modulables à volonté. Ainsi, ces fragments d’échanges humains sont déclinés sous toutes leurs formes et font du quotidien un ballet absurde et fascinant.

Comme la plupart des spectacles d’Ambra Senatore, Pièces ne suit pas de ligne narrative. Pourtant, les images créées résonnent dans un coin familier de l’âme, là où se déposent peut-être les substances élémentaires des relations humaines. L'humour de la chorégraphe italienne se déploie avec élégance dans cette malicieuse mise en pièces du quotidien, véritable merveille de rythme et de poésie.

Générique

Chorégraphie Ambra Senatore
Avec Aline Braz da Silva ou Caterina Basso, Matteo Ceccarelli, Elisa Ferrari, Ambra Senatore, Christophe Valerio
Lumières Fausto Bonvini
Conception sonore Jonathan Seilman, Ambra Senatore
Costumes Louise Hochet
Réalisation Atelier de construction du Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique

Production CCNN
Coproduction Les 2 Scènes – Scène nationale de Besançon, Théâtre de la Ville – Paris
Soutien Le Pacifique – CDC de Grenoble

La presse en parle

«Le titre même est un titre à tiroirs et laisse advenir bien des interprétations. Ambra Senatore poursuit son travail autour du quotidien et parfait son art de la décomposition… pour mieux reconstruire un univers singulier où trônent les meilleurs cadavres exquis.»
Nathalie Yokel, La Terrasse

«Ambra Senatore propose une chorégraphie insolite et drolatique de la vie quotidienne réinventée sous une forme de théâtre parlé-dansé.»
Christoph Candoni, Toutelaculture

À l'affiche