Cirque
Noir M1
Mélissa Von Vépy – Cie Happés
Mercredi 14 et jeudi 15 mars à 20h30

DURÉE 1h (en création)
TARIF C
Plein 25 / 20 | Réduit 20 / 15 | Mini 15
Pass Forum 15 | Pass Éco 15

Noir M1 parce qu’au théâtre tout ce qui doit être invisible est noir et labellisé M1 (une norme de réaction au feu), donc ininflammable. Noir M1 nous dévoile un théâtre la nuit. Une technicienne achève le démontage d’un spectacle quand soudain elle est projetée dans les cintres… Mélissa Von Vépy est une artiste aérienne. Elle joue des accessoires du plateau comme de trapèzes ou de cordes pour s’élever avec dans l’espace, vaciller, frôler la chute. Magique et palpitant.

L'essentiel

Danse avec les fantômes du théâtre

Imaginons un théâtre, au seuil de la nuit. Sur la scène, on termine le démontage d’un spectacle. Seule sur les planches, une technicienne passe... Soudain, une force inconnue la propulse dans les airs. La voilà suspendue comme une mouche sur une toile d’araignée. Commence alors un étrange combat, ou plutôt une danse aérienne, avec des personnages invisibles. Il y a tant de fantômes dans un théâtre!

Mélissa Von Vépy n’est pas une trapéziste ordinaire. Une fois perchée sur son engin, elle ne se balance pas: elle danse. Elle dessine des métaphores. Elle cherche l’essence de la légèreté, le coeur de la gravité, la beauté du vide. Elle trace des lignes dans l’espace comme on écrit des poèmes. Pas étonnant que toutes sortes d’artistes veuillent travailler avec elle, de Zimmermann & de Perrot à Carlotta Ikeda. Dans cette nouvelle création, elle explore le mystère de la scène comme on entre dans une grotte inconnue. Pourquoi Noir? Parce que le noir est le lieu de l’invisible. Pourquoi M1? Parce qu’un décor estampillé de ce sigle résiste au feu: il peut alors se consumer sans brûler. On vous l’a dit, Mélissa Von Vépy aime les images parlantes. Autour d’elle gravitent une danseuse de butô, un orfèvre de l’éclairage et un poète de la création sonore.

Générique

Conception, interprétation Mélissa Von Vépy
Collaboration artistique Sumako Koseki
Lumières Xavier Lazarini
Son Jean-Damien Ratel
Scénographie Neil Price
Costumes Catherine Sardi
Production, diffusion Pierre-André Kranz

Production Cie Happés - théâtre vertical
Coproduction Le Carré – Scène conventionnée – Saint-Médard-en-Jalles, CREAC – Marseille, Espace Malraux – Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Les Subsistances – Lyon, Théâtre Forum Meyrin
Soutien
Conseil général du Gard

La presse en parle

A propos d'autres spectacles de Mélissa Von Vépy

«Cette petite heure que l’on pourrait qualifier d’aria aérien ou de sonate avec corps et cordes doit une partie de sa puissance aux ponctuations qui l’accompagnent: les lumières de Xavier Lazarini et les sons de Jean-Damien Ratel.VieLLeicht est comme une offrande faite à «l'attraction terrestre».»
J-P Thibaudat, Rue 89

«Mélissa Von Vépy explore l’univers de la marionnette et nous livre un trésor de finesse, polysémique et sensible, simplement sublime.»
Maud Sérusclat-Natale, Les Trois Coups

«Un défi au créateur, aux éléments et à sa condition humaine, si humaine...»
Thomas Flagel, Poly magazine

«Multipistes accueille également le solo de Mélissa Von Vépy, très repérée dans le domaine de l’aérien. Ses multiples collaborations en tant que danseuse ou acrobate font d’elle une circassienne hors du commun à la présence décapante.»
Nathalie Yokel, La Terrasse

 

RENCONTRE avec Mélissa Von Vépy et l’équipe artistique, jeudi 15 mars à l’issue de la représentation

À l'affiche