Cirque
Le Syndrome de Cassandre
Yann Frisch
Mardi 5 décembre à 20h30

DURÉE 1h10
TARIF B
Plein 40 / 30 | Réduit 35 / 25 | Mini 15
Pass Forum 15 | Pass Éco 15

Attention, ce spectacle convient aux jeunes dès 14 ans. Il n’est pas indiqué pour les enfants.

Un brin fou, un brin enfant, un brin clochard: champion du monde de magie en 2012, Yann Frisch s’aventure seul dans une boîte noire où il fait vivre le monde de Cassandre. De la magie et de l'art du clown il propose une synthèse inédite et subversive. On rit. On rit beaucoup et souvent jaune. Un spectacle sombre et éblouissant.

L'essentiel

Vivre à tout jamais comme une blague à deux pattes

Dans la mythologie grecque, Cassandre reçoit d’Apollon le don de prophétie et la malédiction de ne jamais être crue. Comme le clown de Yann Frisch. Ce clown qui ne pense qu’à mourir et qui voudrait bien qu’on le croie, alors que tout le monde se marre. C’est déjà beaucoup, de pouvoir rire, quand la mort rôde de façon si peu discrète. On rit quand il s’étouffe avec ses bananes, on rit quand les tiroirs se ferment sur ses doigts, on rit – un peu jaune – quand sa mère lui parle d’outre-tombe. Car, oui, la mort peine à se faire oublier dans ce spectacle où l’on aimerait quand même que la magie sauve ce drôle de type, qui singe le spectateur dès l’entrée en salle, avec ses airs de clodo et son sale nez tout noir, là où devrait briller une jolie bille toute rouge.

Fasciné depuis l’enfance par l’univers des magiciens, Yann Frisch s’est formé à l’école de cirque de Toulouse, où il a appris le jonglage et le clown. Mais, à l’évidence, la magie reste son premier langage: champion de France de la discipline, puis d’Europe, puis du monde, rien de ce qui relève de l’illusion ne semble pouvoir lui échapper. Le C.V. de l’artiste ne dit pas de quelle université vient son bagage en métaphysique, mais nul besoin de s’appeler Cassandre pour annoncer qu’on finira par se prendre la valise en pleine poire.

Générique

Écriture, interprétation, conception magie Yann Frisch
Co-écriture, conception magie Raphaël Navarro
Dramaturgie Valentine Losseau
Regard extérieur clown Johan Lescop
Création lumières Elsa Revol
Régie générale Yannick Briand
Régie lumières Laurent Beucher
Régie plateau Claire Jouët-Pastré, Zoé Bouchicot
Scénographie, costumes Claire Jouët-Pastré
Construction marionnette Johanna Ehlert
Construction Bernard Painchault

Production Fanny Fauvel
Coproduction Le Channel – Scène nationale de Calais, L’Espal – Scène conventionnée – Le Mans, La Cité du Cirque – Le Mans, Le Carré Magique – PNAC de Lannion, La Grange dîmière – Fresnes, La Cascade – PNAC de Bourg-Saint-Andéol, La Brèche – PNAC de Cherbourg-Octeville, Théâtre de Cusset, Cirque-Théâtre – PNAC d’Elbeuf, Les Subsistances – Lyon, Circa – PNAC d’Auch, Agora – PNAC de Boulazac, Théâtre Romain-Rolland – Villejuif, Théâtre du Rond-Point – Paris, Mes Scènes Arts, Train Théâtre – Portes-lès-Valence, Le Lieu Unique – Nantes, La Passerelle – Scène nationale de Saint-Brieuc, L’Avant-Scène – Cognac
Soutien DRAC et Région des Pays de la Loire

 

La presse en parle

«Un OTNI (objet théâtral non identifié) qui est une pépite, avec tout ce qu'il faut pour devenir un spectacle «culte», comme on dit. Drôle, méchant et grinçant juste ce qu'il faut, poétique, absurde et libre.»
Fabienne Darge, Le Monde

«La magie n’a rien perdu de son pouvoir, surtout avec ce champion du monde. Mais l’Illusionniste Yann Frisch a ajouté son truc: un regard et son «Syndrome».»
Télérama

«Le Syndrome de Cassandre est un spectacle fou, et vraiment, l’une des plus belles et drôles choses qu’on puisse voir.»
Victoria Fourel, Un fauteuil pour l’orchestre

 «Un spectacle sombre et éblouissant. De la magie et de l'art du clown, Yann Frisch propose une synthèse inédite et subversive.»
Rémy Roche, France TV

 «C'est un as de la magie qui multiplie les effets mine de rien, affronte le public, cultive le mauvais goût jusqu'a l'atroce. On rit. On rit beaucoup et souvent jaune.» 
Jean-Luc Jeener/Armélle Héliot, Figaroscope  

«Frisch invente avec Le Syndrome de Cassandre un rôle sur-mesure de clown dépressif qui manie un humour subversif.» 
Philippe Noisette, sceneweb.fr

«C'est bouleversant, magique, bien plus magique qu'un tour de magie spectaculaire.»
Evelyne Trân, Le Monde

À l'affiche