Théâtre
La Pluie des mots
Yves Pinguilly – Le Théâtre de l’Ombrelle
Mercredi 1er mars 2017 à 18h

DURÉE 40 min
TARIF C Plein 25 / 20 | Réduit 20 / 15 | Mini 15
Pass Forum 15 | Pass Éco 15 | Pass Famille 10

Aïssatou vit dans un village du Sénégal. Elle ne va pas à l’école, ses journées sont remplies par les tâches ménagères. Persévérante afin de parvenir à son but ultime - apprendre à lire - elle devra faire marcher son imagination à plein régime. Un conte poétique, proche de la nature, qui nous ouvre les yeux sur l’illettrisme et l’inégalité entre les filles et les garçons.

L'essentiel

La petite fille qui voulait apprendre à lire

Au Sénégal, Aïssatou est logée à la même enseigne que toutes les petites filles de son village: elle n’a pas le droit de se rendre à l’école. Pourquoi? Elle doit préparer les repas, aller chercher de l’eau, ranger la case ou laver du linge pour aider sa mère dans les tâches ménagères. Alors quand elle reçoit une lettre de son oncle, c’est comme un cadeau de Noël. Mais lorsqu’elle demande à ses frères de la lire,
ceux-ci ne pensent qu’à se moquer de son ignorance et à lui soutirer le beau timbre qui orne l’enveloppe. Humiliée, Aïssatou trouve refuge dans Baobab, son arbre fétiche, où  elle copinera avec un lion et fomentera sa revanche, sans perdre de vue un instant son objectif qui est d’apprendre à lire. Pour parvenir à ses fins, elle devra user de ruse et faire marcher son imagination à plein régime, car le
chemin de l’école est semé d’embûches.

Accompagné par une comédienne danseuse qui navigue entre la scène et les écrans, entre la réalité et le conte, le public est emmené au son des rythmes et des musiques sénégalaises dans un voyage d’une poésie inouïe, qui n’est pas sans rappeler le destin d’un petit garçon nommé Kirikou.

Générique

Mise en scène, scénographie Colette Blanchet, Françoise Rouillon
En collaboration avec Jean Opfermann
Avec Colette Blanchet, Françoise Rouillon, Julie Kpéré ou Jocelyne Vignon
Texte et dialogues Yves Pinguilly
Décors et graphisme Nadia Gaborit
Création musicale Raphaël Dupleix
Régie technique Boussad Ladjadj
Chargée de diffusion Corinne Foucouin

Coproduction Théâtre de Corbeil-Essonnes
Avec le soutien de Adami, Espace Coluche de la ville de Plaisir, Théâtre Gérard-Philipe – Bonneuil-sur-Marne, Maison des Arts de Créteil, Ville de Boissy-Saint-Léger, Ville de Lésigny

Revue de presse

« Le Théâtre de l’Ombrelle est une sorte de théâtre sur grand écran qui arrive à donner l’illusion du cinéma. Tout de suite on est épaté par les tours de passe-passe qui font jaillir de drôles de formes, qui dansent, chantent, se colorent, grossissent, rapetissent... »
Télérama

« La magie du théâtre d’ombre envoûte le spectateur qui erre entre réalité et fiction... »
Paris Normandie

« Irréprochable côté musique, le spectacle est une petite merveille. Alternant récits et dialogues, scènes illustrées ou simplement chantées, un spectacle au rythme joyeux et soutenu... »
Figaroscope

FAMILLE dès 3 ans

MENU OFFERT avec le Pass Famille

À l'affiche